.mapouter{position:relative;text-align:right;height:500px;width:600px;}.gmap_canvas {overflow:hidden;background:none!important;height:500px;width:600px;}
Home / news / Gestion de crise au Burkina Faso

Gestion de crise au Burkina Faso

Lors de notre dernière mission de suivi au Burkina Faso, en novembre dernier, nous avons rencontré à Kaya plusieurs familles déplacées, chassées de leur village, à peine 100 km au nord de la ville.

Madame Naomi Bamogo nous a expliqué que son mari avait été tué lors d’une attaque terroriste, quelques semaines auparavant. Après une fuite en hâte, emmenant le strict nécessaire, elle a rejoint Kaya où elle a été accueillie dans la communauté chrétienne de Kaya. Elle fait partie des familles les plus vulnérables, veuve avec ses 4 enfants. Ces témoignages bouleversants (comme celui de Paul Ouedraogo en page 7 de notre journal de février) impressionnent par le ton résigné de ces personnes pour lesquelles la vie s’est arrêtée, les réduisant à l’impuissance, et les condamnant à dépendre d’autrui pour leur survie et celle de leur famille.

Un dispositif humanitaire s’est mis en place, dont Morija a fait partie dès la première heure. Des vivres sont distribués ainsi que des produits de première nécessité avec régularité. Mais la gestion de ce type de crise est complexe, et le besoin de coordination est très grand. Et l’absence d’un tremblement de terre, ou d’un tsunami, n’aide pas à la sensibilisation médiatique…
Pourtant, le nombre de sans-abris est supérieur à celui du séisme d’Haïti en 2010 !Continuons de les aider, et de partager avec eux ce qui sera possible.

Toute aide est bienvenue !

Top